Blog

Modélisation des processus avec BPMN – les trois niveaux

in Business Analysis, Business Process Management

BPMN se distingue des notations traditionnelles de modélisation de processus par :

  • L’étendue de son utilisation possible
  • La diversité de ses utilisateurs, comprenant les modélisateurs et les développeurs de différents niveaux de compétence technique

Bien que BPMN soit une norme neutre à l’égard des fournisseurs, destinée à être utilisée avec une variété d’outils et d’applications, elle ne prescrit aucune méthodologie spécifique. Elle ne recommande même pas de pratiques exemplaires pour l’utilisation efficace de la notation à des fins de modélisation spécifiques.

Cependant, des meilleures pratiques de modélisation ont émergé. D’abord, il s’agit d’une analyse systémique, adoptant une démarche progressive du général au spécifique. Nous commençons par un focus résolument centré sur le métier, puis ajoutons des informations de traitement dans le contexte de la solution et, en dernier lieu, si on utilise un moteur d’exécution BPMN, nous modélisons pour la machine, en vue d’une exécution optimale.

Les 3 niveaux de modélisation BPMN

  1. Modélisation descriptive : Ce niveau est généralement le point de départ, privilégié par la plupart des consultants BPM. Il offre une vue d’ensemble, parfois au détriment du respect des règles de validation de BPMN. Néanmoins, ce niveau est accessible et facilite la communication au sein de l’organisation. Il exige la maîtrise des concepts de base comme les pools, les couloirs, les tâches, les sous-processus et les flux de séquence, sans se perdre dans les complexités des modèles de contrôle de flux et d’événements.
  2. Modélisation analytique : Ce niveau intermédiaire détaille toutes les étapes, y compris les chemins d’exception. Il est crucial pour l’analyse de performance des processus ou la définition des exigences détaillées pour l’implémentation informatique. Il nécessite une compréhension des modèles de décision, de fusion de BPMN, des événements et de la gestion des exceptions. Les diagrammes de niveau 2 doivent être valides selon les règles de BPMN et structurés en représentations hiérarchiques du processus.
  3. Modélisation exécutable : À ce niveau, BPMN est utilisé pour l’implémentation directe des processus. Bien que cette fonctionnalité soit largement valorisée, elle dépend souvent des outils spécifiques du fournisseur. Nombre de plateformes BPM ne supportent pas tous les types de passerelles et d’événements définis par BPMN et proposent leurs propres extensions. De plus, les attributs de mise en œuvre dans la spécification BPMN sont souvent négligés au profit de détails spécifiques aux outils. Les diagrammes de niveau 3 doivent donc répondre à des critères de validation plus stricts que ceux imposés par la spécification BPMN.

Convention de notation systématique et standardisation

Adopter une convention de notation systématique et standardiser la représentation des éléments par niveau facilite grandement la lecture et la compréhension des modèles par des non-experts. En structurant de manière cohérente les éléments représentés à chaque niveau de modélisation, il devient plus aisé pour tous les membres de l’organisation, indépendamment de leur expertise technique, de saisir les processus modélisés. Le temps investi dans la communication et la mise en place de ces normes n’est pas du temps perdu, mais plutôt un investissement stratégique qui améliore la clarté et l’efficacité de la modélisation des processus.

[Image extrait du standard ech-0158 – oui, hélas. c’est la version en français…]

En Suisse, e-ch, l’organisation qui coordonne l’e-gouvernance, a publié le standard eCH-0158. Ce standard constitue un excellent point de départ pour toute démarche de modélisation interne, fournissant des directives claires et des exemples de bonnes pratiques. En suivant ces standards, les organisations peuvent s’assurer que leurs modèles sont non seulement conformes aux attentes nationales, mais aussi qu’ils sont accessibles et compréhensibles pour un large éventail d’intervenants.

Pour ceux qui souhaitent s’entraîner à la modélisation et approfondir leur compréhension des trois niveaux de modélisation, il est recommandé de suivre le cours « Modélisation BPMN selon le standard e-ch ». Ce cours offre une description détaillée de chaque niveau de modélisation, des concepts fondamentaux aux applications pratiques, en passant par les meilleures pratiques de notation. C’est une ressource précieuse pour toute personne désireuse de maîtriser l’art de la modélisation des processus selon les normes suisses.

    Smart Gecko AG

    +41 22 570 09 31 (fr)
    +41 55 505 27 60 (de/en)

    training@smartgecko.academy